Facebook et le texte alternatif des images

Le texte alternatif généré par Google est visible dans le code de la page.
Le texte alternatif généré par Facebook est visible dans le code de la page.

Facebook reconnait automatiquement le contenu des images. En France. Le réseau social analyse avec un gros réseau de neurones numériques le contenu des photos pour en proposer une description : le texte alternatif. Comment ça marche ? A quoi ça sert ? Continuer la lecture de Facebook et le texte alternatif des images

Pourquoi j’aime Snapchat

snapchatJe n’ai pas l’âge de jouer avec Snapchat. Les statistiques le disent, en tout cas, c’est le réseau social de gens qui ont moins de la moitié de mon âge. Celui de mes enfants. Je suis trop vieux. Trop vieux pour comprendre, dit-on, trop vieux pour m’y amuser.
Et pourtant. Je retrouve sur Snapchat le plaisir des réseaux sociaux au tout début des réseaux sociaux. L’absence de conséquence de ce que je publie, liée à l’absence d’audience, avouons-le. Il n’y a pas grand monde pour regarder mes Stories. Ces snaps qui restent en ligne 24 heures avant de disparaître dans les limbes numériques.
Et que publie-je, donc ? Des choses un peu plus personnelles que sur Twitter ou Facebook. Il faut dire que sur ces réseaux là, à part partager ma veille professionnelle, je ne fais plus grand chose. C’est tout juste si j’y donne des nouvelles de mes bouquins et de mes travaux d’écriture. Sur Snapchat, on aura vu des merguez sur mon barbecue, des extraits de mes lectures, des images de mes trajets, des photos de mes photos, des statistiques de mon compte Twitter, des bricoles qui me passent sous les yeux, des petits bouts de mes reportages. C’est plus intime sans être privé. Plus vivant. Un peu plus moi, peut-être.
Il n’y a pas de pression. Je retrouve une liberté qui me permet une narration tranquille de mes journées.
L’éphémère rend la chose aisée, légère. Et si cela n’intéresse personne, je n’y vois aucun caractère de gravité.

Juste des instants, des griffonnages.

(Histoire de vous appâter un peu, au moment où j’écris ces lignes, il y a même une Miss Normandie dans mon Snapchat, mais ça ne durera pas… forcément)

Jeu en ligne : dans la peau d’un écrivain

evelynVous rêvez de devenir écrivain. Vous croyez que c’est avoir votre photo dans le journal, parler à la télévision, participer à des séances de dédicaces ? Avec Eveline, un jeu en ligne, vous allez découvrir ce que c’est vraiment qu’être enfermé dans une pièce et taper votre manuscrit jusqu’à ce qu’il soit prêt à être envoyé. Et vous saurez également ce que fait à votre ego la réponse de l’éditeur. Continuer la lecture de Jeu en ligne : dans la peau d’un écrivain

5 choses et quelques que vous ne savez sans doute pas sur les #lolcats

cat1Le lolcat (le chat qui fait mourir de rire, traduirait-on) est une figure classique de la culture web. Un emblème. Une icône. Au sens religieux du terme. Avec ses vénérateurs, et, fatalement, ses iconoclastes. Petit point sur la question, en marge la préparation du support de la formation Humour et réseaux sociaux. Continuer la lecture de 5 choses et quelques que vous ne savez sans doute pas sur les #lolcats

Lettre ouverte à Mark Zuckerberg, vendeur de canapés et de sondes urinaires, à propos de ma petite voisine qui envisage de se marier à distance avec un terroriste

lettre ouverteMark,

tu as changé ma vie. Ce n’est rien de le dire. Je parle de Facebook, en long, en large et parfois de travers au fil de nombreuses interventions ici ou là, je regarde de près ce que tu proposes sur ton réseau social depuis pas mal d’années. Je m’en désole parfois, mais ton machin a changé nos façons de communiquer. Pas que les miennes, celles de 30 millions de Français, de plus d’un milliard et demi de personnes dans le monde. C’est une sacrée responsabilité. Continuer la lecture de Lettre ouverte à Mark Zuckerberg, vendeur de canapés et de sondes urinaires, à propos de ma petite voisine qui envisage de se marier à distance avec un terroriste

Comment placer son roman dans le top 100 d’Amazon

Eno hacke AmazonMon roman Eno, la chasse aux rastacs a pris place en une journée dans le top 100 des meilleures ventes de la librairie en ligne Amazon. C’était le 9 novembre 2015. Un an après sa mise en vente en autoédition sur le site. A l’origine de ce que j’aurais considéré comme un exploit, une opération orchestrée principalement depuis Facebook : Eno hacke Amazon. Continuer la lecture de Comment placer son roman dans le top 100 d’Amazon

Des stars nues sous leurs habits

Nue sous ses fringues... Étonnant, non ?
Nue sous ses fringues… Étonnant, non ?

Je n’ai pas à me justifier, mais il se trouve que, dans ma veille apparaissent régulièrement depuis quelques temps des titres étonnamment « pièges à clic ». J’y apprends que Malika Ménard pose nue sous son perfecto sur Instagram, Zahia, totalement nue sous son manteau léopard, Kristen Stewart nue sous une serviette, Marine Lorphelin nue sous son blazer, Selena Gomez : quasi nue sous son manteau sans manche. Tant de nudité sur des réseaux sociaux pourtant si prudes, voilà qui pourrait étonner. Continuer la lecture de Des stars nues sous leurs habits

Draft : un outil simple et puissant pour écrire en ligne

Les outils collaboratifs d’écriture sont de plus en plus nombreux. Je veux vous parler aujourd’hui de Draft. Un service en ligne qui n’est certes pas le plus connu des outils d’écriture mais qui, qu’on soit seul ou à plusieurs, offre des possibilités et une simplicité d’utilisation séduisantes. Continuer la lecture de Draft : un outil simple et puissant pour écrire en ligne

Journalistes, quand twitter au nom de votre rédac ?

La question revient généralement sous cette forme : « comment expliquer aux journalistes de ma rédaction qu’ils doivent twitter avec le compte du journal plutôt qu’avec le leur ? » Dans chaque rédac, il y a ce journaliste qu’on pense imbu de lui-même et qui twitte perso puis, au mieux, se retwitte lui-même au nom de son média. Ça énerve ceux qui la jouent collectif. Mais ce journaliste a-t-il forcement tort ? Moins que celui qui utilise Twitter en son nom et s’en tient là, au risque, cela s’est vu, de se faire « voler » son info par la concurrence. Pas très fair play, mais assez logique. Continuer la lecture de Journalistes, quand twitter au nom de votre rédac ?

Impasse de l’ancienne usine à gaz

Impasse1 Plus cela va et plus ma présence sur le web est fluide, agile, fragmentée, éparse, bondissante et rebondissante…  Et moins le blog semble à même d'en rendre compte dans toutes ces facettes, quoi qu'on y fasse. Comme il le semble loin le temps où j'avais besoin d'un vitrine où l'on pouvait me trouver à coup sûr.

Mon identité numérique n'est plus figée là. Et cette impasse, maintes fois croisées lors de promenades à Villers-sur-mer s'impose d'un coup comme l'illustration de ce que ce lieu-ci, ce blog, est peut-être bien devenu. Sauf rebondissement à venir. Ne jamais dire jamais.

En même temps, les choses ont bien évolué depuis la première note, en octobre 2004…