Catalogue 2022 : le projet

Chaque jour, une illustration tirée d’un catalogue de promotions, et un texte inspiré par l’illustration du jour.

Démarrer avec le catalogue de chez Lidl dont les promotions commencent le 5 janvier 2022. Ce sera le premier jour du catalogue. Choisir, un peu au hasard, sept produits chaque semaine. Et accompagner chaque produit d’un texte.

Il y a des sources d’inspiration derrière ce projet, et un besoin.

Le besoin d’abord : un dispositif qui fasse exercice d’écriture quotidien. Besoin d’écrire chaque jour et d’une écriture fragmentée pour laisser la place à d’autres choses. Autres choses qui pourraient être tout simplement la vie. Disons que cela me permet de glisser une fenêtre d’écriture dans mon emploi du temps.

Des inspirations. Le supermarché d’Annie Ernaux, les listes de course de Clémentine Mélois, les tickets de caisse d’Anne-James Chaton. On a déjà beaucoup écrit et dit sur la consommation de masse. Le catalogue me semble une ressource inépuisable de fiction, à ceci près que le catalogue papier qui a bercé un demi siècle de consommation et bourré des milliards de boîtes aux lettres finira bien par disparaître. Alors c’est le moment de s’y attaquer.

Un dispositif. Chaque jour : une image du catalogue du moment, un des prénoms du jour pioché dans le calendrier. Tout ça assez arbitraire. Et puis un troisième élément d’inspiration, mais que je garde pour moi, il ne faut pas tout dévoiler.

Au fil de l’année, un catalogue, de produits, certes, mais aussi de celles et ceux qui peut-être les achètent. De cette humanité des têtes de gondole, de ces forçats de la bonne affaire. Au final, des éclats de fiction, et par accumulation, un catalogue d’humanité.

On verra où ça nous mène, et si je tiens l’année… C’est un travail du fragment, et au long cours.

5 commentaires

  1. J’ai collé « STOP PUB » sur ma boîte à lettre. J’ai eu pitié de ma boite dégorgeant de papiers. A l’inverse du canard qui produit du foie gras de ses engorgements, ma boîte n’a rien produit d’intéressant si ce n’est des déchets à gérer.
    Peut-être que Sébastien va découvrir des pépites dans ces catalogues qui me semblaient inutiles. Bon courage.

  2. Bonsoir Sébastien
    Merci pour ce partage ,votre dispositif,un outil original pour donner envie d écrire ! ! Y a de quoi imaginer … Allez , c est parti pour ouvrir une fenetre d ecriture quotidienne ! Besoin de prendre l air avec cette crise qui engorge notre esprit!
    Je dirais l ecrîture est un massage de l esprit !
    « Une fenetre sans cadre où l imaginaire n est pas limité!  »
    Bien à vous
    Un plaisir de faire un détour sur votre site Sébastien.

  3. Quelle belle ouverture ! Cette fenêtre d’écriture offre un regard nouveau sur ces insignifiances du quotidien.
    J’apprécie le ton et le rythme, et je m’en vais te piquer l’idée, Sébastien. Après mes asanas matinaux j’ouvrirai mes yeux et mon cerveau pour donner une autre vie aux choses.
    Longue vie au catalogue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.