5 mars – Olivia

Ma mère a choisi mon prénom parce qu’elle voulait que je ressemble à Olivia Newton-Jones dans Grease. Et voilà, je suis dans la cuisine, les quatre enfants dans leur chambre à hurler et j’épluche trois kilos de carottes pour une soupe dont ils ne voudront même pas une louche. Longtemps que je sais comment fini Travolta, et franchement, y a arnaque. Il n’y touchera pas non plus à la soupe. Deux bières, une pizza, et ça lui suffit bien. Je ne sais pas pourquoi j’ai acheté ces carottes. Une affaire. Je devrais savoir. Mon Travolta aussi ça devait être une affaire. Et les gosses, à chaque fois j’ai espéré. Que ça nous rapprocherait, que ça nous empêcherait de nous quitter… Ca aussi, ça semblait facile. Mais je n’aurais même pas dû faire le premier, tiens. J’aurais dû me tirer. Trop tard maintenant. Et il faut s’en occuper. Je fais de la soupe. De la lessive. Je range et je nettoie. Et Travolta s’en moque. Il ne voit plus rien depuis longtemps. Au moins, elles ne m’ont pas coûté cher, les carottes.

1 commentaire

  1. De retour d’une mission en Afrique qui s’est éternisée, je rêve de carottes. Presque un an sans même en apercevoir la queue d’une! Quand je suis tombé sur un sac de 3 kilos de carottes en faisant mes courses, je me suis laissé tenter. Et maintenant qu’en faire? J’ai perdu l’habitude de cuisiner. Au téléphone ma mère m’a conseillé: Carottes râpées en entrée, sauté de veau aux carottes comme plat, gâteau aux carottes en dessert. Je prépare ce menu pour Olivia que j’ai invitée en espérant renouer avec elle après cette longue absence ponctuée d’échanges de SMS qui se sont raréfiés au fil des mois. Dès son arrivée, Olivia me tend un sac: Tiens je t’ai acheté 3 kilos de carottes. Tu n’as pas dû en manger à l’autre bout du monde. Je n’ai plus qu’a acheter un lapin, j’aurai de quoi le nourrir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.