5 janvier – Teddy

Après le sport, le réconfort. Vous courez 10 km sous la pluie, vous ? Et à quel rythme ? Vous savez combien vous avez dépensé de calories après ça ? Alors évitez de me juger. Ce n’est pas que j’ai faim, c’est que je dois reconstituer les stocks. Et c’est l’hiver. C’est dur l’hiver. On a le droit à ses petits plaisirs. Enfin, surtout, j’ai faim, et plus de forces pour cuisiner. Je me connais. Je vais au bout de moi-même et si ça ne suffit pas, je sprinte dans les derniers cent mètres. Je mets la barquette au four en partant courir. Je reviens, je me douche et c’est juste prêt. Vous voulez quoi de plus ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.