4 août – Jean-Marie

Elle m’a demandé pour les noisettes, les cacahuètes, les pignons de pin même. Et je lui ai promis : rien de tout ça dans le cake. Pas la moindre trace de poudre d’amande. Je sais qu’elle se méfie. Je comprends. Et elle reconnaît l’odeur. Pour notre quarantième anniversaire de mariage, je ne pouvais pas commettre l’erreur. Une fois, en voyage, elle avait repéré un demi cerneau dans le coin de son assiette. On est passé à deux doigts de a catastrophe. Mais elle avait quand même mangé une feuille de la salade juste à côté, et l’éruption cutanée avait été immédiate. Plus de peur que de mal, mais on avait écourté le séjour. Elle a toujours une seringue d’adrénaline à portée de main, au cas où. Les noix de Pécan, je pense qu’elle ne connait pas. Je les ai moulues. Elle ne va pas les repérer. Deux paquets, c’est le crime parfait.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.