31 juillet – Ignace

À raison de deux tranches par repas, j’en mangerai quatre jours. C’est une base saine, équilibrée et économique pour ma semaine. C’est parfait. Je le note dans ma liste deux barquettes de tranches de poulet fumé. J’y ajoute quelques carottes, quelques pommes de terre, des pâtes, un peu de margarine, six œufs et une douzaine de yaourts natures. Je devrais m’en tirer presque jusqu’à la fin du mois. Je recalcule pour vérifier que je peux ajouter un kilo de bananes, un litre de lait, et des flocons d’avoine. C’est à l’euro près jusqu’à ce que tombe la paye. Je pourrai alors m’offrir quelques extras. Du fromage, un pack de bières, peut-être. Tout dépend des ristournes. Une fois, j’ai pu acheter six boîtes de thon et un pot de mayonnaise que j’ai fait durer. C’était chouette. Le poulet fumé, c’est rare, ça va me changer un peu. S’il me reste de quoi acheter du pain, je ferai des sandwichs. Ça cale bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.