29 juin – Tabatha

Coup de génie : le concepteur de ce spray anti-moustique a eu la bonne idée de le vendre avec un baume après-piqûre. Une sacrée bonne idée, oui ! Soit le spray fonctionne, et les moustiques ne piquent pas, auquel cas, c’est une façon ingénieuse de vendre un produit qui ne sert à rien pour soigner les piqûres. Soit le spray est inefficace, et la sensation fraîcheur promise par le roll-on après piqûre se révèle totalement indispensable, et cela a permis de vendre un spray sans utilité. Dans un cas comme dans l’autre, j’ai comme un doute sur l’utilité de cet achat simultané. C’est en tout cas mon opinion. Mais il s’avère que l’exprimant à l’apéritif, alors que les moustiques sortaient juste de leur cachette, on me fit remarquer que je ne comprenais rien à la vie. J’étais piqué avant d’utiliser le spray. Pour ça même que je m’en servais. Et j’utilisais donc l’après-piqûre pour soulager mes démangeaisons puis le spray pour n’être pas piquée à nouveau. Je me suis resservi un spritz.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.