27 janvier – Julien

La cuisine exotique est-elle encore exotique si on la trouve à tous les coins de rue ? Je pose la question. Et pourquoi l’on ne mangerait pas les raviolis à la bolognaise avec des baguettes ? Est-ce que ce serait alors de la cuisine exotique ? Je pose la question. Simplement la question. Je me pose souvent des questions. Sur des tas de choses. Je trouve qu’on ne s’en pose pas assez. Est-ce mal de se poser des questions ? Voilà, encore une question. On me dit que je ferais mieux de décider. Mais comment être sûr de prendre la bonne décision si on ne se pose pas comme il faut les questions ? Je préfère peser le pour, le contre, et ne pas me tromper. C’est un peu plus long, mais j’ai moins de regrets. Enfin, je devrais. La seule chose que je regrette, parfois, c’est d’avoir décidé trop vite. Est-ce que j’avais bien envisagé tous les aspects du problème ? C’est une vraie question, non ? Parce que sinon… comment savoir ?

2 commentaires

    1. Se poser des questions n’empêche pas de trouver des réponses … si ? Comment avoir une réponse sans question antérieure ? Le début de l’arrogance ?
      Poser des questions, c’est mon métier et pourtant, j’avance, et la majorité des personnes auxquelles je pose les questions avancent également. La question n’est peut-être pas la question mais la pertinence de la question, … non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.