21 décembre – Pierre

Ce n’est pas le tout d’organiser de grands repas de famille et de sortir le service de porcelaine et les verres en cristal, ensuite, je dois assumer. Assumer, c’est tout nettoyer, laver, sécher, et ranger jusqu’à l’année prochaine. Alors je ne vais pas lésiner sur la qualité de mon liquide vaisselle. Je le choisis pour que le nettoyage soit impeccable : zéro trace et aucune bactérie, c’est l’objectif. Et pour mes mains, parce qu’après deux heures de nettoyage intensif, je tiens à ce que la douceur de ma peau soit toujours optimale. J’y tiens vraiment. Et tout ça en restant le plus naturel possible. Voilà pourquoi je cède au marketing alors que je sais bien que n’importe quel produit ferait l’affaire. Un savon liquide concentré, une eau à la bonne température, ce serait sans doute parfait. Mais je veux toujours qu’on puisse compter sur moi comme sur un roc, et je ne prends aucun risque de décevoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.