13 août – Hippolyte

La vie est un combat, pas de place pour les faibles. Dès l’été de tes trois ans, tu dois te préparer à la compétition qui t’attend. C’est l’école. L’école et ses évaluations, l’école et les camarades sans foi ni loi qui te tombent sur le râble dans les toilettes insalubres à l’heure de la récré. Tu dois être prêt. Écrire, calculer, classer : ça ne s’improvise pas. Il n’y a qu’une place de premier de la classe et les autres feront tout pour l’atteindre. Mais elle sera pour toi. Nous n’allons pas attendre sagement la rentrée en espérant que tu seras à la hauteur. C’est ici et maintenant que ton avenir se joue. L’investissement vaut l’effort. De toute façon, tu n’as pas le choix : compter, comparer, associer. Tu dois être à bloc et ton dossier scolaire impeccable. Sinon, tu sais ce qui t’attend sinon, dans le monde qui s’annonce ? Tu sais quelle sera ta place si tu ne vas pas au bout des exercices ? On ne plaisante pas avec ça. Ce sera dur, difficile, implacable. Tu ne peux pas y aller à moitié.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.