12 août – Yoan

Ne pas oublier les sacs-poubelle : dès les courses, penser à ce qu’on en jettera. Les emballages, les épluchures, les surplus et les restes. Les produits périmés : vieux yaourts, barquette de carottes râpées recouverte de mycélium, appareils électriques à l’obsolescence programmée. La part de hachis parmentier qui n’a pas trouvé preneur. Trier. Pas tout dans le même sac, pas tout dans la même poubelle, pas tout dans le même panier. Composter. Séparer les vieux papiers, les magazines défraichis, les cartonnages déchirés. Entasser le verre à part pour le recyclage. Se séparer des vêtements passés de mode, usés aux coudes, décolorés, rapiécés déjà trop de fois. Ne pas toujours s’attendre à l’usage effectif du sac-poubelle. Transporter le cadavre du chien retrouvé mort au petit matin. Organiser une course en sac pour l’anniversaire de la petite. Disperser ce qui doit l’être. La vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.