J’ai pensé que #302

J'ai pensé que les paradoxes temporels avaient pour première qualité d'occuper le temps qui passe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.