J’ai pensé que #124

J’ai pensé que l’histoire des grains de riz posés deux fois plus nombreux sur chacune des cases de l’échiquier pour finalement rendre riche le petit malin féru de mathématiques prouvait qu’inversement la flèche qui parcourait toujours la moitié de la distance la séparant de sa cible ne l’atteindrait jamais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.