C’est le moment, je pense, de dire au lecteur certaines choses

C’est le moment, je pense, de dire au lecteur certaines choses à propos de l’art littéraire – des choses que, pour autant que je sache, les critiques, dont le devoir est sans nul doute de guider et d’instruire le lecteur, ont pourtant négligé de lui apprendre. Un écrivain a en lui l’urgent besoin de créer, […]

A bas l’orthographe

    « On parle à tout instant de réformer l’orthographe. Je ne cesse de me demander pourquoi. Pour simplifier, me dit-on ; pour savoir écrire « bicyclette » ; ou « diphtérie ». Je n’en vois pas l’intérêt. Où serait le plaisir ? … Autant simplifier le bridge ou décompliquer le mont Blanc ! Hésitez-vous sur le nombre […]

Pour une simplification de la langue

Dans un livre rare : Auguste Schneegans, Fantasia, Nouvelles et Pièces à dire, Editions Atar, Genève, sans date (vers 1914, sans doute), Pascal Kaeser a découvert un texte qui date vraisemblablement de la fin du XIXe siècle. Il s’agit d’un lipogramme (un texte qui n’utilise pas une des lettres de l’alphabet). Mieux, le texte explique, […]

Comment on devient écrivain ?

"Comment on devient écrivain", d’Antoine Albalat, publié initialement chez Plon en 1925, réédité en 1992 chez Armand Colin, mais épuisé, est un livre étonnant. Je suis entrain de le lire, après qu’on m’en ait signalé quelques extraits. C’est édifiant. Je replace ici quelques passages, et j’y reviendrai, sans aucun doute, plus tard. "La lutte sera […]