24 avril – Fidéline

Italien, anglais, français, toutes les langues du monde, les mélanges et les métissages, les cuisines d’ici et d’ailleurs, le vivre ensemble, vivre tous et vivre les pays qui mêlent leurs saveurs, c’est ce que j’aime en cuisine et dans la rue, dans la mode et les livres, dans les musées, et aux murs de mon salon. Dans mon assiette, oui. une tartine italienne, un jambon espagnol, un fromage français, des épices du Maghreb et c’est le paradis. Pose un avocat d’Amérique du sud, du saumon fumé de Norvège, un œuf mollet de Normandie, une pincée de paprika fumé, du poivre de Madagascar. Quelle tristesse dans le repli sur soi de la tartine de saindoux qu’un seul cornichon n’arrivera jamais à rendre sympathique. J’ouvre mes papilles au monde et mon cœur à celui qui, venu de loin, apporte avec lui ces goûts inconnus qui, repas après repas, m’enrichissent de la beauté du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.